Et si Instagram allait sauver la photo ?

9a444712735d11e181bd12313817987b_7 by .

L'autre jour dans le métro j'ai écouté une conversation entre plusieurs ados prépubères. Ce genre de conversation où les fréquences sonores de la voix vacillent entre celle d'un canard et d'une vielle fumeuse, vous voyez ? Si d'habitude ces chers êtres boutonneux n'ont pas grand chose de très intéressant à raconter dans le métro, je les remercie pour la révélation qu'ils m'ont apportée ce jour-là...

Aujourd'hui Instagram est pointé du doigt par les photographes pros comme le tueur de la "Photographie" - la belle, la noble avec un grand P-. Il suffirait soi-disant de télécharger cette application du diable pour s'autoproclamer "photographe". Du coup le monde va soudainement oublier l'existence de gens comme Henri, Helmut ou encore Annie. C'est pas moi qui le dis, c'est eux.

Je suis tout à fait d'accord qu'aujourd'hui bon nombre de personnes pensent naïvement qu'en embauchant un photographe ils n'engagent finalement qu'un appareil photo et une license Photoshop. Beaucoup font malheureusement l'impasse sur l'experience et les compétences professionnelles apportées par un photographe pro. C'est pas eux qui le disent, c'est moi.

ian-fox-shutter-monkey-the-comedy-show-with-pictur-300 by .

Mais sérieusement, est-ce Instagram le coupable ? La technologie moderne a clairement fait évoluer le métier. En mal ? Pas si sûr... Oui les appareils sont de plus en plus performants. Le mode "full auto" est aujourd'hui très efficace. A tel point qu'il n'est effectivement plus necessaire d'embaucher un photographe pour obtenir des photos "techniquement" bonnes.

J'en reviens à mes chers ados du début... qui discutaient entre eux d'Instagram. Bien qu'utilisant d'autres mots et un français un peu châtié, ils mettaient simplement en avant qu'il ne suffisait pas de faire une photo via Instagram pour qu'elle soit intéressante. Par exemple, les photos de l'utilisateur X étaient bien plus sympas que celles d'Y.

Et c'est là, messieurs, dames, qu'en tant que grand optimiste j'y ai vu le salut de la "Photo" (avec un grand P et tout ça...). Au lieu de la tuer, Instagram pourrait bien la sauver ! Eduquant le mooooonde à la belle photo. Rappelant que la photo c'est avant tout le partage d'une vision, une expression personnelle avant d'être une prouesse technique.

Allez si de jeunes ados l'ont compris, pourquoi pas le reste du monde ? Laissez-moi y croire...

860eeda1739deeaa7c13eaa74feeb052 by .

Si tout le monde peut faire une belle photo "techniquement" avec son appareil programmé en automatique, tout le monde n'est pas capable de "composer" une photo. Et je ne vous parle pas de gestion de la lumière, de traitement, de gestion de la couleur, ...  Avec un peu de chance l'utilisation d'applications comme Instagram va éveiller davantage au goût de la bonne photo, provoquant une conscientisation collective de l'importance de la personne derrière l'appareil.

Car je reste persuadé qu'aujourd'hui le grand mal qui gangrène notre passion, notre hobby, notre profession, c'est ce trop peu d'importance accordée à la personne derrière l'appareil dans le processus photographique.  C'est à cause de cela que n'importe quel tonton ayant un peu de matériel photo peut se permettre de vendre des prestations à prix dérisoires. C'est également cette méconnaissance qui a donné naissance aux vils faux-tographes.

Le seul moyen de soigner aujourd'hui cette blessure béante, c'est la rééducation. Redonner goût à la belle image. Ces 4 ados m'ont redonné l'espoir de croire que c'était possible...

55ac6b12dc98b287811fe381b09d74e4 by .