Merci de ne pas me réveiller...

Cette nuit j'ai rêvé. J'ai repensé à toute ces années où je regardais jalousement ces photographes arrogants, arpenter les plaines du Graspop hauts de leur 70-200mm. Je me suis souvenu que j'achetais plus tard les magazines avec leurs photos pour contempler mes divinités de près. Mais cette nuit j'ai rêvé que j'étais devenu l'un de ces connards. Cette nuit j'ai rêvé que je foulais la terre sainte du métal armé d'un précieux pass et de mon fidèle Fuji. Cette nuit a duré trois jours. Mon rêve était éveillé. Les yeux grands ouverts j'ai regardé mes idoles droit dans les leurs. Sans broncher, ni sourciller. Heureusement caché derrière mon boitier, ces légendes vivantes ne verront pas les quelques larmes d'émotion qui sont venues mouiller l'oeilleton de mon X-T2. J'ai beau faire le gros dur, je viens de réaliser un rêve d'adolescent ! Et le drame là-dedans, c'est que j'y ai pris goût...

Je suis ravi de partager ci-dessous quelques images que j'ai ramenées. Puisse ma petite histoire vous permettre de continuer de croire en vos rêves. Soyez têtus, soyez fous.

Gojira, Graspop
Gojira, Graspop
In Flames, Graspop
In Flames, Graspop
In Flames, Graspop
In Flames, Graspop
Cavalera, Graspop
Cavalera, Graspop
Rob Zombie, Graspop
Rob Zombie, Graspop
Rob Zombie, Graspop
Rob Zombie, Graspop

Merci à Quentin, un autre, pour ta confiance et cette putain d'opportunité.

Pour les photos geeks, les photos ont été retouchées directement (alors que l'artiste se produisait encore sur scène) dans mon iPhone avec l'application VSCO. Suivez-moi sur Instagram pour plus de photos.