L'importance d'un moodboard pour le photographe

En fait mon article aurait pu s'apeller "l'importance d'un moodboard dans tout processus créatif". Mais il faut avouer que ça sonnait moins bien... Bon je commence rapidement pour ceux qui ne comprennent pas de quoi je parle ! Un moodboard c'est littéralement un "tableau d'humeur". Une intention visuelle qui va permettre, en associant plusieurs images, de pouvoir exprimer où l'on veut aller, ce que l'on veut créer. Une image valant mieux qu'un long discours, voici un moodboard générique de l'une de mes sessions photos :

Moodboard photos

Vous n'ignorez (normalement) pas que personne n'est dans votre tête...

Passons rapidement sur l'utilité évidente : la communication avec le monde extérieur. Vous n'ignorez (normalement) pas que personne ne lit dans votre tête... Du coup un moodboard permet de mettre vos idées en images. La photo c'est visuel, ça ne peut pas s'exprimer uniquement avec des mots. Vous allez avoir besoin de moodboards pour communiquer sur votre projet avec modèles, MUA, stylistes, clients...

Passer par cette étape du moodboard est une étape clé qui permet de donner à votre travail une clé supplémentaire.

Mais je suis convaincu que le moodboard est également capital pour soi-même. C'est en figeant nos idées que l'on se force à réfléchir. C'est aussi par ce moyen qu'on se rend compte de problèmes ou d'opportunité. Passer par cette étape du moodboard est une étape clé qui permet de donner à votre travail une clé supplémentaire.

Enfin, je pense que le moodboard est un outil important au moment même de la séance. Il en vient toujours un moment où l'on est bloqué, on tourne en rond. C'est à ce moment là que le moodboard surgit et vous délivre tel Zoro face au sergent Garcia. Rebondissez simplement dessus (allo je parle du moodboard, plus de Garcia) et reprenez votre séance.

"Je ne sais plus quoi faire... mais que dit le moodboard?"

Typiquement je me sers toujours d'un moodboard  ou d'un schéma d'image très précis pour le premier set d'une session photo. Par la suite le modèle sera plus à l'aise et proposera des attitudes bien plus intéressantes que ce que vous ne pouvez lui demander. Mais le premier coup de déclencheur c'est vous qui devez le maîtriser et guider toute l'équipe dans la même direction : le saint moodboard.

Keep the good mood

Attention tout de même à ne pas se servir du moodboard comme d'un extrait biblique ! Parfois (souvent) au moment même, lorsque l'image apparait dans l'écran de votre appareil photo vous vous rendrez compte qu'en vrai ce que vous aviez planifiez ne ressemble à rien... Il est alors important de se remettre en question rapidement, assumer que l'on a fait de la merde et changer tout de suite ce qui ne va pas. Keep the good mood mais pas ce qui est pourri :-).

Toujours pour cette même session avec Aurore Dinaux Fashion Designer et Aurore Sabbe MUA, j'avais préparé quelques moodboard plus détailés reprenant une photo du modèle, la tenue dans laquelle je l'imaginais, la coiffure, le make-up et le genre de pose qui me semblait coller à l'ensemble. Si vous comparez avec l'image finale vous verrez qu'il y a eu du chemin, mais on reconnait inévitablement la petite idée de base.

photo by Quentin, brussels556387_459940764060128_1448601161_n by . Pour la petite histoire, ceci est la première image de ma session. J'avais demandé à Advina de poser à côté de la table du salon, une bouteille de coca à la main. Exactement comme dans mon moodboard. N'étant pas à 100% satisfait du résultat, j'ai retiré la table et la bouteille de coca, pour un résultat nettement plus satisfaisant.

Me rendant compte qu'une image épurée marchait bien mieux et me parlait d'avantage, j'ai installé Advina dans le divan (sorry Estelle). Ce qui donnait cette image, probablement ma favorite de cette session :

395588_461923277195210_243109388_n by .

Alors, d'accord, on est finalement assez loin de l'intention du moodboard initial mais je reste persuadé que si je ne l'avais pas réalisé au préalable, jamais je ne serais arriver sur cette image.

Bref tout ça pour dire :

Faites des moodboards les gens !