Inspiration : Lost and Found

Selon moi, l'une des premières étape du processus de création, c'est l'inspiration. Trouver et combiner les sources d'inspirations qui sont "justes" par rapport à ce que tu souhaite créer. S'inspirer c'est aussi aiguiser son oeil. Lost and found, director of Photography : Quentin DM

Sans prétention, voici une petite liste non exhaustive des films qui m'ont influencé dans la création de la photographie de "Lost and Found".

 

 

 

 

 

- Planet Terror. The bone shack. (Robert Rodriguez)

Mazette, depuis que je m'intéresse à la vidéo je rêve de recréer une scène dont l'ambiance s'inspirerait du passage dans ce snack miteux de bord de route. Réaliser un clip de stoner rock m'en donnait enfin l'occasion. Cependant l'aspect "grungy" du film abimé et les couleurs délavées me semblaient trop cliché et pas assez 2014 pour un clip de musique. Déjà que notre concept avait une saveur des années 90.

-  23. Miley Cyrus (photography Hannah Lux Davis)

C'est lors une soirée bien arrosée que Bürt de la bande aux Now, Voyager me montre cette vidéo, sur son téléphone, pendant qu'une barmaid nous sert une bonne mousse. Ce fût la révélation (la vidéo pas la mousse). C'était l'inspiration que je recherchais pour recréer l'ambiance que j'avais en tête pour la réalisation du premier clip de The Guardians ! Deux jours après je commandais quelques gélatines colorées rouges et bleu pour faire péter ça.

- Blood and thunder. Mastodon. (Jonathan Rej et Tom Bingham )

J'ai surtout essayé de retirer de ce clip la manière de donner l'illusion d'un concert et de garder une photographie cohérente entre le groupe et la foule.

- Want you bad. The Offspring.

Je vous le dit tout de suite, ce clip ne nous a pas influencé le moins du monde. Nous nous en sommes rappelé bien après avoir décidé le concept, une fois la production lancée. J'ai veillé à m'en tenir visuellement éloigné pour ne pas souffrir de la comparaison ! Perso je suis content d'avoir décidé d'exploser les canettes au slowmotion et pas à la mousse à raser. Par contre j'avoue qu'une machine à mousse pour les plans "post-explosion" aurait été bienvenue. Nous sommes restés trop gentils ;-).

- Khalid Mohtaseb

De manière générale le travail de ce directeur photo m'influence beaucoup. Du moins j'aime le croire. Ses lumières douces mais contrastées me font rêver et me donne envie de me saisir d'une caméra et d'une paire de lights.